Grossesse royale : les règles strictes que Meghan Markle et Prince Harry doivent suivre dès maintenant

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)


Après une longue période de spéculations, le duc et la duchesse de Sussex ont enfin annoncé via le compte Twitter officiel du Kensington palace, qu’ils attendent leur premier bébé. Le couple va devoir se soumettre à des règles très strictes et ce, dès le début de la grossesse.
Voici 7 règles imposées par le protocole royal britannique:

1/Pas de Babyshower: les membres de la famille royale ne sont pas autorisés à avoir des babyshowers. Meghan devra se contenter d’imaginer le grandiose babyshower royal.
2/Interdiction de voyager: les femmes enceintes de la famille royale continuent généralement à travailler jusqu’à l’accouchement. Par contre, les longs voyages sont à proscrire. La situation sera encore plus restrictive pour Meghan étant donné que la plupart de sa famille réside aux états-unis et au canada.
marieclaire_grossesse_meghan_markle
3/Fille ou Garçon?: Le couple royal devra être discret quant aux détails de la grossesse y compris le sexe du bébé qui doit rester secret jusqu’à après la naissance.
4/L’Arrière Grand-mère d’abord!: Le protocole royal exige que la reine soit la première personne informée de la naissance, et ce, même avant les grands-parents ou les autres êtres chers.
5/On ne réveille pas la reine!: Un addendum est ajouté à la règle précédente, stipulant qu’il est interdit de réveiller la reine si la naissance a lieu pendant son sommeil. Par conséquence, Il y aura pas d’annonce publique entre 10h du soir et 8h du matin. Chut, la reine se repose.


6/Quel prénom?: Le protocole royal exige que le choix du prénom soit fait à partir d’une liste abrégée de noms dignes de la famille royale, de plus le bébé pourra avoir jusqu’à 4 prénoms.
7/Toute une equipe!: La future maman aura toute une équipe multidisciplinaire pour l’aider tout au long de la grossesse. Le groupe se réunira tous les mois pour discuter de la grossesse et sera de garde au cours des trois derniers mois de la grossesse, en cas d’urgence.

Likez L'Oeil du web sur Facebook