L’histoire d’Ali Banat, le millionnaire musulman malade du cancer

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent ( 4,50 étoiles sur 5) - 2 avis


Nous allons à travers cet article, vous faire découvrir l’histoire d’Ali Banat. Un jeune musulman australien qui a connu la réussite professionnelle et personnelle. Né à Sydney, Ali est devenu millionnaire grâce à sa vie d’entrepreneur et à plusieurs projets qui lui ont fait faire fortune. Dans la vidéo que nous allons vous partager cet homme évoque sa vie dans le luxe et ses nombreuses possessions comme les voitures de sport, les vêtements de grandes marques ainsi que les montres.

Mais tout a basculé dans la vie d’Ali quand il a appris qu’il lui resterait plus que 7 mois à vivre à cause d’un cancer incurable de la gorge. Ali a depuis ce jour décidé de revendre tous ces biens matériels et d’offrir ses biens à des œuvres caritatives. Il a voulu se rapprocher de Dieu et évoque dans cette vidéo que pour lui le cancer a été un cadeau de Dieu. Pour lui faire comprendre qu’elle est le vrai sens de la vie.

Depuis l’annonce de sa maladie, Ali Banat a survécu 3 ans, il a réussi à faire avancer sa cause en créant une association caritative Muslims Around the World Project. Cet homme a collecté pas moins de 600 000 euros reversés à des enfants pauvres en Afrique. De plus, il a revendu tous ses biens matériels, l’argent collecté a été redistribué. Il a notamment servi à construire une école ainsi qu’un orphelinat pour 600 enfants dans le besoin. De plus, Ali est à l’origine d’une maison pouvant accueillir jusqu’à 200 veuves.

Ali est décédé ce 29 mai 2018, des suites de sa maladie. Le jeune homme d’origine australienne aura eu un impact positif dans ce monde et nous aura donné une très belle leçon de vie, il déclarait dans une interview que quand vous savez que la mort approche : ” les biens matériels sont bien la dernière chose dont vous avez besoin. La seule chose que vous devez vous soucier, c’est de ne pas avoir vécu pour rien”. Avant de rajouter seuls les actes comptes.

Likez L'Oeil du web sur Facebook